Les pages les plus importantes du Bullet journal

Lorsqu’on s’intéresse à la Méthode Bullet Journal, le contenu ne manque pas ! Sur YouTube, Instagram, Pinterest et compagnie on en trouve pour tous les goûts !
Cependant on peut aussi vite s’y perdre. Ne plus savoir par où commencer : faut-il acheter un carnet ou prendre 5 ans de cours aux Beaux arts ? Il y a trop de choses, trop de contraintes, et bien souvent, on abandonne. Ou bien on décide d’acheter un « bujo déjà fait », ce qui, selon moi, est une aberration. Le concept du bujo étant justement d’avoir un outil 100% personnalisé.
Voici donc selon moi l’indispensable du bujo (et ce que je préfère personnellement comme page)

ZunZún Blog

Pourquoi faut-il faire soi-même son bujo ?

La magie du bujo est qu’il est unique. Il est intrinsèquement lié à vous. A ce dont vous avez besoin et à qui vous êtes. Au temps que vous avez. Aux compétences que vous détenez. Et cela varie. Ce qu’on veut un jour n’est peut-être pas ce qu’on souhaite un autre. Le temps qu’on a à un moment donné, n’est pas le même à un autre moment. C’est pourquoi cet outil va s’adapter à vous.
Non, vous n’avez pas à dessiner des aquarelles dans votre bujo si vous n’avez pas envie / si vous ne savez pas peindre. Non, vous n’avez pas à y passer 2h par jour. Ou bien, si vous le souhaitez, vous pouvez écrire tous les jours dedans.

De plus, l’un des secrets de la magie du bujo, c’est ce qu’on appelle la facilitation graphique. Généralement elle est utilisée « en groupe », mais j’aime bien l’appliquer à la notion de Bujo.
Il s’agit pour moi de traduire visuellement des intentions ou pensées afin de les clarifier.
On l’utilise au quotidien : je parie que vous faites votre liste de courses en mettant les articles les uns après les autres. Ou bien lorsqu’on partage une données sous la forme d’un diagramme camembert. Car c’est plus lisible ou plus compréhensible.

Cette facilité est souvent propre à chacun. Et elle va donc s’exprimer différemment dans votre bujo. Certains vont représenter la semaine à venir avec 7 cases côte à côte. D’autres vont les représenter sous forme de cercle.
Cela paraît anodin, mais je pense qu’en réalité ça change tout. Et ça agit profondément sur notre productivité et notre « vision » de l’avenir.

DONC, ne perdez pas votre argent à acheter un bujo déjà fait, ça n’a pas de sens.


Lorsqu’on regarde des exemples de bujo sur internet, on trouve plein d’idées. C’est génial. Mais parfois on se retrouve à copier des pages qui n’ont aucun sens pour nous : la bibliothèque de livres, alors qu’on ne lit presque pas. La page gratitude qu’on oublie finalement toujours de remplir. Ou la fameuse page « mood tracker » qui consiste à noter son humeur du jour…. alors qu’on s’en fiche parfois. Ou bien qu’on est passé par 70 humeurs différentes et on ne sait donc PAS QUOI METTRE.
Cependant, voici, selon moi, les pages qu’il est essentiel d’avoir :

La / Les pages calendriers

C’est un petit peu la base du bujo. Chaque bujo est différent, mais je pense pouvoir affirmer que tous ont 1 ou plusieurs calendriers dedans.
Ce que j’apprécie dans ces calendriers c’est qu’ils sont à plusieurs échelles : l’année, le mois, la semaine… mais vous pouvez aussi faire par trimestre, par quinzaine, bref, comme vous voulez (puisque c’est PERSONNALISABLE)
Le but est d’avoir une vision long terme, à l’année par exemple. Avec les grands événements à venir ou ceux qui sont prévus depuis longtemps… Puis de décliner cela au mois. Certains objectifs ou taches ou événements n’ont pas de sens sur une année complète, mais doivent être notés sur un mois.
Ensuite, vous pouvez décliner à nouveau par semaine ou par jour.

Concrètement, on vous annonce un rdv dans 6 mois, vous pouvez déjà le noter. Puis quand vous entamez le-dit mois, vous reportez ce rdv dans votre calendrier mensuel.
Ok, l’exemple n’est pas dingo, mais je vous assure que c’est très pratique.

Les pages objectifs et bilan

La force du bujo est de permettre de voir le passé, le présent et le futur, afin de pouvoir se projeter et réaliser ses projets et envies (on dirait une publicité dit comme ça)
La force du bujo est d’être plus qu’un simple calendrier. C’est le fait de flirter avec le journal intime.
Ainsi avoir une page « objectifs de l’année » « objectifs du mois » et/ou « objectifs de la semaine » est très important selon moi. (quand je parle d’objectifs, cela réunit les concepts de to do list, bonne résolution, défi, etc)
Pouvoir noter ce que l’on souhaite réaliser, et le décliner en sous-taches.

Mais aussi et surtout pouvoir faire le bilan : qu’il soit hebdomadaire, mensuel, trimestriel.. prendre le temps de relire ce qu’on voulait faire, ce qu’on a effectivement fait, ce qu’on n’a pas réussi ou qu’on n’a plus eu envie de faire, et comprendre pourquoi. Remarquer ce qui a marché. Ce qui n’était pas souhaitable etc. Et, ajuster pour la semaine / mois / trimestre suivant.

C’est là, la vraie force de motivation et de développement personnel du bujo.

Les Trackers

Vous le savez peut-être déjà, mais je suis une grande Addict des trackers. Quels qu’ils soient.
Trackez vos lectures, vos séances de sport, vos jours de congés, vos heures de sommeil… bref, vous choisissez. Mais trackez.
Cet outil (qui consiste donc à noter, via des croix dans un tableau, des listes, peu importe) est source de motivation, encourage à prendre de bonnes habitudes et des routines épanouissantes. Mais il permet aussi de vous comprendre, de découvrir des failles dans le système de votre vie (peut-être ne dormez vous pas assez en fait ?) et de garder une trace de ce que vous avez accompli (et oui, vous n’aviez pas réalisé, mais vous avez lu 12 livres cette année !)

Voilà, ces 3 pages se retrouvent dans tous mes bujos depuis 5 ans, et ce sont vraiment celles par lequel je recommande de commencer. (voici quelques conseils si vous hésitez à commencer)
Cela étant dit, chaque bujo est unique. Quelles sont vos pages préférées vous ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s