Conseils Lecture

Est-ce que toi aussi tu ères parfois dans les rayons de la Fnac, en recherche d’idées de livres à lire ? Je trouve ça très dur d’acheter un livre comme ça, sur un coup de tête. Généralement on préfère rester chez un auteur qu’on connaît. Ou bien suivre le conseil avisé d’un proche. Nous ne sommes pas si proches, mais je te propose quand même une petite sélection de mes livres préférés (ceux que vraiment j’aime d’amour), si jamais tu as envie de lire, sans savoir QUOI lire. Evidemment je ne vais pas te suggérer de lire Harry Potter, car si tu ne l’as pas encore fait, je te renie. (tout simplement)
Je vais ranger cette liste par style et non par degré d’amour, cela me semble plus pratique pour s’y retrouver.

La Fantasy :

Je ne suis pas une immense fan de la littérature fantastique. Je l’aime bien à petite dose : et surtout j’apprécie ce qu’on appelle je crois le « médiéval-fantastique », c’est-à-dire le côté un peu magique, mais qui se passe dans un monde qui ressemble au Moyen Age.


L’assassin Royal – Robbin Hobb –
Alors je crois qu’il s’agit d’une référence dans le domaine. Peu importe, je l’ai découvert l’année dernière, et les 7 premiers tomes (sur 13) m’ont conquise. Je dois avouer que les suivants un peu moins. Mais je recommande ces romans écrits à la première personne (d’habitude je n’aime pas, mais là, ça passe) qui racontent l’histoire de Fitz, orphelin bâtard (de sang royal, pas un connard hein) qui se retrouve à la cour pour accomplir les missions secrètes ou « faire le sale travail » du roi. Il y a une petite pointe de magie, qui rappelle d’ailleurs un peu Les Royaumes du Nord, et qui est très sympa ! On se piquera même de quelques histoires d’amour en plus des intrigues politiques. ALORS QUE DEMANDER DE PLUS ?

Le Glaive de Shannara – Terry Brooks –
Les puristes diront que c’est complètement pompé du Seigneur des Anneaux. Peut-être, peut-être pas. En tout cas c’est le même monde, avec ces elfes, nains, gnomes, hommes etc. C’est aussi l’histoire d’une quête, qui commence par la rencontre entre un puissant mage et un mec qui n’avait rien demandé. Mais c’est super trop cool. Et le mage il est beaucoup plus sexy que Gandalf, et l’écriture beaucoup plus facile, et les personnages tout aussi voir encore plus attachants. Par contre, on notera l’absence TOTALE de femmes. (sauf dans le 2° tome, la suite, où cette fois ci le héros et une héroïne. Bref)

Roman historique

Alors là, on entre dans ma grosse passion littéraire : le roman historique. Je suis une passionnée d’histoire, j’adore ça, quelle que soit la période (bon une petite préférence pour le moyen âge et la période classique quand même). Je suis par contre assez exigeante sur la véracité du récit. Je veux bien qu’on brode un peu, normal, c’est un roman, mais les erreurs ou les incohérences me font fermer immédiatement le livre. Voici donc ma sélection de romans-plutôt-authentiques-et-surtout-merveilleux :


Les piliers de la Terre
– Ken Follet –
Je ne saurais même quoi dire pour vous convaincre : il faut le lire. Un point c’est tout. C’est probablement le livre que j’ai le plus lu et relu (en concurrence avec Harry Potter peut-être). C’est certainement un de mes préférés, toutes catégories confondue.
Bon, mais concrètement, c’est l’histoire de plusieurs personnages de différents milieux sociaux (« paysans », nobles, religieux) dont évidemment le destin est lié, sur fond de construction de grosse cathédrale au XI°siècle en Angleterre. Ok ça ne vend pas du rêve comme ça… on suit les personnages sur une cinquantaine d’années. On les aime, on les hait, mais surtout on ne veut plus les quitter. On pleure, on stresse, on apprend, on voyage… c’est … piouf. C’est épique.


Fortune de France – Robert Merles –
Là aussi, on tape le 13 tomes, mais les 13 sont SUPERS (à la rigueur le moins bien serait le premier, car il ne se passe que très peu de choses, le narrateur racontant surtout l’histoire de sa famille et son enfance). Sur un style autobiographique qui passe nickel, on suit l’histoire de Pierre de Siorac (puis de son fils Emmanuel), Médecin protestant puis espion… pendant les guerres de Religions en France ! C’est juste super. Un vrai cours d’histoire dispensé au gré des intrigues politiques et amoureuses. Le tout avec une pointe de « vieux français » qui vous fera kiffer.


Les Rois Maudits
– Maurice Druon –
Beaucoup plus simple à lire que Fortune de France, mais aussi beaucoup plus romancé… C’est l’histoire de Philippe le Bel et de ses 3 fils, maudits par le dernier des templiers lors de sa mise à mort, en 1314. Là encore, la fiction rencontre l’histoire de manière très bien faite. Cela ressemble beaucoup à Game Of Thrones (vous pouvez d’ailleurs vous amuser à chercher les ressemblances car George Martin avoue s’en être inspiré)

Les Enfants de la Terre – Jean Auel –
Autre décors : direction la préhistoire, à l’époque de la « cohabitation » entre Homo Sapiens et Neandertal. On suit la vie de Ayla, une jeune homo sapiens dont toute la tribu meurt pendant un tremblement de terre et qui se retrouve adoptée par une « guérisseuse » néandertalienne. Scientifiquement, le roman est sérieux, même si l’auteure a condensé en 50 ans plusieurs milliers d’années d’évolution (ok c’est pas sérieux, mais quand même). Et là aussi, on est captivé par l’apprentissage des plantes médicinales, de la fabrication des outils, de la peinture des premières grottes… au milieu d’une histoire et de personnages ultra attachants.

Roman de plage

Loin de moi l’idée de dénigrer ces oeuvres, je ne sais juste pas comment les appeler : romans modernes ? Romans de gare ? Je veux dire par là des romans faciles à lire, en toute occasion. Mais qu’on apprécie tout autant !


La théorie de la tartine – Titiou Lecoq –
Ce livre est juste génial. C’est un roman du XXI° siècle : 3 personnages très différents dont le destin se retrouve lié grâce (ou à cause) d’internet. L’intrigue est fraîche, le style hyper agréable à lire, et surtout on a le droit à un petit cours sur le darkweb, et une petite histoire des débuts d’internet qui sont juste TOP à lire.

Les Yeux jaunes des crocodiles – Katherine Pancol
J’ai un peu hésité à le mettre celui-là… parce qu’il est très connu, qu’il y a eu un film bien nul qui est sorti il y a quelques années. Ce n’est pas une histoire de dingue. Juste une histoire de famille. La mère, la soeur, le beau frère, les filles. Une histoire de divorce, d’écriture de livre, de confiance en soi. Mais pourtant on passe un vrai bon moment avec les personnages, donc je le recommande vraiment pour ton prochain trajet en train ou tes vacances.

Littérature Classique

Aller, imaginons que tu souhaites t’essayer aux classiques, mais tu ne sais pas trop par quoi commencer : Hugo ? Flaubert ? Balzac ? Zola ? Sont-ce tous le même style ? N’est-ce pas forcément ultra chiant à lire ? NON ! Il y a des petites pépites à lire d’urgence

Les Misérables – Victor Hugo
Oui, je sais, ça fait un peu peur ces 2 énormes tomes. Puis on a l’impression qu’on la connait déjà l’histoire de Jean Valjean là, et la p’tite Cosette.
Je ne vais pas te mentir, il y a des passages un peu longs. Oui il y a 2 ou 3 grandes descriptions (notamment celle d’un couvent, celle des égouts de Paris, et la fameuse Bataille de Waterloo). Mais en toute honnêteté, elles sont superbes. Et si vraiment elles se saoulent, tu peux les sauter. Le reste est merveilleux. J’ai ainsi découvert que Hugo avait de l’humour. J’ai aussi découvert l’histoire des Misérables, que je ne connaissais pas en fait. C’est beau, c’est bien écrit, y a de l’amour, un peu de suspense. Puis c’est tellement fondateur de notre culture… non, vraiment, il faut que tu tentes.
Et si tu aimes Hugo, je te recommande d’enchainer avec Quatre-vingt treize (que j’ai failli mettre à la place des Misérables d’ailleurs)


Au Bonheur des Dames – Zola –
Un jour j’ai découvert que Zola… c’était PAS DU TOUT chiant en fait. Ca a été une révélation : le mec écrit en même temps que Balzac et Flaubert, mais lui ses livres se lisent bien. J’ai découvert des histoires d’amour, comme dans Au Bonheur des Dames (génial en plus si tu fais du marketing par ailleurs, car c’est une présentation de la création du marketing à l’époque de l’ouverture des premiers Grands Magasins Parisiens). Mais il y a aussi La Bête Humaine qui est vrai roman policier plein de suspense.


Le Comte de Monte Cristo – Alexandre Dumas –
Idem, on connaît vaguement l’histoire, une histoire de prison, de vengeance ou un truc comme ça. Mais c’est beaucoup plus que ça. C’est un peu le Ocean’s Eleven de la vengeance au XIX° siècle. Beaucoup moins de descriptions ou de « longueurs » que dans un Hugo, de l’action, du suspense, de l’amour, le tout sur fond de vie mondaine du Paris de 1850. C’est presque que du plaisir.

Et toi, quels sont tes livres préférés ??

Une réflexion sur “Conseils Lecture

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s