Mais qu’est ce que ça veut dire ? #1

Il y a des mots qu’on entend ou qu’on utilise, des concepts qu’on revendique ou qu’on critique…. mais dont manifestement on ne connaît pas la définition.

Voici un petit palmarès des mots ou concepts utilisés par les médias mais aussi par tes amis Facebook, et qui n’ont clairement pas été compris. N’hésite donc pas à leur copier coller la définition.

La puissance énergétique : « Ce futur parc éolien produira 500 MW par an ». Perdu. C’est pas ça. C’est pas possible. Comment t’expliquer. Tu ne peux pas dire « il fait 100 pompes par heure en 5 minutes ! ».  Les watts, qui désignent donc la puissance, correspondent déjà à une énergie produite dans un temps donné. Donc si tu dis qu’une éolienne a une puissance par heure (ou par jour, ou par an) ÇA N A PAS DE SENS. (Les watts = nombre de joules par seconde = quantité d’énergie par seconde)

Puissance énergétique

 

La démocratie et la République : La démocratie, généralement, les gens ont compris que c’était le fait que le peuple gouverne (merci les cours d’éducation civique de CM2). Il y a la démocratie directe, et la démocratie indirecte. Clairement, nous, on est dans une démocratie indirecte. bah oui mon Janot, c’est pas toi qui écris la loi, ni qui vote directement pour une loi. Tu choisis des gens qui vont le faire pour toi. Maintenant, je voulais rappeler que tous les pays du monde ne souhaitent pas être une démocratie, et surtout, SURTOUT, que ce concept n’a pas toujours été à la mode et vanté par tous les grands philosophes. (De type Platon et ses copains grecs. La démocratie c’était pire que Maitre Gims pour eux.)

La république, maintenant, ce n’est pas la même chose. Cela désigne le fait, pour un Etat, d’exister et de mettre en place des actions dans le but d’un bien commun. Ok, généralement dans le concept de république est compris celui de démocratie (traditionnellement, depuis 2 ou 3 siècles). Mais en vrai tu pourrais avoir une monarchie républicaine. Pour revenir à Platon, il parlait de République, et non de démocratie.  Voilà voilà. . .

Le fachisme : « holala, franchement, cette loi sur la réforme du bac, c’est DU FASCISME ». Oui, tu es colère et révolte. Mais non, calme toi, ce n’est pas le bon mot. Le fascisme c’est la concentration des 3 pouvoirs (= une personne ou un groupe de personnes qui font la loi, la font appliquer et la font respecter aka qui ont le pouvoir législatif, exécutif et judiciaire)  Donc, non, quand une assemblée que tu as participé à choisir, vote majoritairement une loi, ou que 51% de tes concitoyens choisissent un autre candidat que celui que tu voulais, ce n’est PAS du fascisme. Désolée.

L’épicurisme : « moi, je veux vivre en Epicurien ». « Épicure, il avait tout compris, CARPE DIEM LES AMIS », le tout, généralement sur un magnifique fond de ciel étoilé pixélisé.

Alors. comment te dire. En fait, non. Non. Non tu ne veux pas vivre en Epicurien, crois moi. L’épicurisme, ce n’est pas l’hédonisme (c’est ça le mot que tu cherchais). L’Épicurisme c’est la recherche de « l’ataraxie », c’est à dire l’absence de troubles (ok, donc un peu le bonheur) mais en vivant dans la tempérance, la modération. Car chaque action apporte une dose de plaisir et une dose de souffrance, du coup il faut chercher à limiter cette souffrance, en agissant très sobrement. Donc n’utilise pas Epicure pour justifier tes vacances sur la plage à picoler « parce qu’on ne vit qu’une fois ! ». Merci.

Grumpy-Cat-920x584

#HappyPlace

 

Prochaine fois, on parlera de mots à caser en soirée pour faire classe

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s