Et si on réduisait nos déchets ?

Réduire ses déchets, c’est bien pour la planète. Elle est plus propre, et elle fonctionne mieux.

Réduire ses déchets, c’est bien pour son porte monnaie. Parce qu’on consomme plus intelligemment, voir on consomme moins, donc on a plus d’argent.

Réduire ses déchets, c’est bien pour son quotidien. On a plus de place, et on n’est pas obligé d’aller sortir la poubelle tous les 3 jours (je déteste sortir les poubelles.)

Donc oui, réduire ses déchets c’est bien. Je pense qu’on est tous d’accord. Mais concrètement, comment on fait ? Comment peut-on jeter moins sans trop bouleverser son quotidien ? Parce que je suis d’accord pour être écolo, mais je n’ai pas non plus envie de vivre avec 3 bouts de ficelles et un slip unique.

Voici 4 conseils pour une transition écologique.

1. Réduisez vos emballages 

Oh he, franchement, c’est le plus compliqué : n’achetez pas de gâteaux emballés individuellement dans un autre paquet. Quand vous pouvez prendre en vrac, faîtes-le (généralement c’est même moins cher) ! Pas la peine de mettre votre melon ou votre mangue dans un sachet en plastique… Achetez en gros : oui, vous consommerez au final ces 2kg de pâtes. Ça ne se périme pas, alors privilégiez le paquet familial aux 4 paquets de 500 gr (attention toutefois à ne pas faire ça avec les produits périssables que vous finirez par jeter, notamment si vous êtes un/une flippé(e) des dates de péremption) (cela dit en passant, vous savez que vous pouvez manger périmé hein ? Vous savez que DLUO ça veut dire Date Limite d’Utilisation OPTIMALE. Et pas Date à partir de laquelle tu vas mourir. Les yaourts ça tient même 1 mois de plus. Si ça pique et qu’il y a des champignons, là, ok, il ne faut pas manger.)

jonathan-pielmayer-40070.jpg

2. Compostez 

Bon, déjà je pars du principe que vous faîtes le tri de base, papier / verre. Mais savez-vous où vont vos autres poubelles, les « normales », celles qui puent ? Dans des grands incinérateurs.  Bon. Dans un incinérateur, on brûle des choses. Or, dans votre poubelle normale, il y a vos épluchures de carottes, et vos sachets de thé. Essayez d’y mettre le feu. C’est chiant. Normal, c’est plein d’eau.

Du coup, il existe le compost. C’est le fait de récupérer la matière organique, naturelle, pour la remettre dans la NATURE. Alors ok, quand tu vis au fin fond de la Creuse, c’est facile d’avoir un compost dans son jardin (= une grosse boite dans laquelle tu mets toutes tes épluchures, qui vont « pourrir » et devenir un super engrais pour ton jardin potager) Mais quand tu vis dans un 17m2 en ville, c’est moins facile tu me diras. FAUX. Il existe dans toutes les villes des composteurs collectifs. A Paris, tu peux trouver des adresses ici :  http://www.compostaparis.fr/

pa178566-2.jpg

Donc, résumons : chez toi, tu prends une boite, un sac (moi j’utilise des vieux emballages de croquettes pour chat, car ils sont assez « gros » et se referment) et tu mets au fil des jours tes épluchures, tes peaux de bananes, les sachets de thé dedans. Déjà, ça ne sent pas mauvais (j’avais des doutes avant, mais je te confirme que non). Ensuite c’est pas trop compliqué. Et enfin, ça réduit de BEAUCOUP le nombre de fois où tu dois aller vider la poubelle.

Puis, toutes les semaines / 10 jours / 15 jours selon la taille de ton compost et ta consommation tu vas le vider dans un composteur public.

3. Limitez les produits à usage unique

Sérieux, vous ne vous êtes jamais demandé combien de cotons / mouchoirs / tampax / serviettes en papier vous aviez utilisé dans votre vie ? Et si on multipliait ça par le nombre d’habitants ? Moi je trouve cela tout simplement FLIPPANT.

Alors je ne vais pas vous demander d’utiliser du papier toilette lavable. Je sais qu’il y a un confort minimum. Et moi-même je n’ai pas envie de faire moultes efforts. Mais il en existe des simples. Des qui font même pas vraiment de différence dans votre vie, et qui pourtant ont un impact non négligeable.

Et si tu utilisais une cup plutôt que des protections périodiques ? Tu sais, c’est hyper facile à mettre, retirer, laver.

Et si tu utilisais des cotons lavables pour te démaquiller ? Sérieux, il en existe même qui n’ont pas besoin de démaquillant. Je te présente les lingettes Lamazuna : elles marchent ! je te jure, c’est magique.

ac84f7f88aedf256d587438c1184.jpeg

Les serviettes en papier aussi peuvent être lavables. Les couches pour bébé (Il y a même des gens qui peuvent les laver pour toi : eux ou eux ou même eux)

Les pailles, les assiettes en carton, les couverts en plastiques, les sacs plastiques, et bien d’autres choses peuvent être facilement supprimées ou, au moins, limitées. Suffit d’y penser.

4. Posez-vous des questions

J’ai abordé ici les choses qui me semblaient les plus simples. Mais il y en a beaucoup d’autres. Selon les personnes les « efforts » à faire ne seront pas les mêmes, et pas tous aussi durs (mettre une cup sera facile ou acheter tout en vrac). Mais dans tous les cas, posez vous des questions sur ce que vous consommez. Qu’est-ce qui est vraiment essentiel pour mon confort ? (Parce que le but, c’est quand même de vivre pepouze, là dessus on est d’accord). Comment c’est fabriqué ? Pourquoi est-ce si cher ? Pourquoi est-ce si peu cher ? D’où ça vient ? Peut-on faire autrement ? Comment faisait ma maman / ma grand mère quand elles étaient petites ?

Les vêtements à 3 euros, la viande, les produits transformés, les accessoires, toutes ces choses qu’on achète sur un coup de tête, qu’on n’utilise qu’une fois, qu’on n’utilise même pas parfois, qu’on prend, qu’on jette, en avait-on vraiment besoin ? Pourrait-on faire autrement, et aussi simplement ? Souvent, la réponse est oui.

Alors arrêtez-vous 30 secondes dans votre quotidien, et posez-vous des questions sur ce qui vous entoure. 

Publicités

Une réflexion sur “Et si on réduisait nos déchets ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s