Bullet journal : quels stylos choisir ?

Il y a quelques mois, une certaine Marina, qui connaissait ma passion pour la papeterie et les to-do-list, me parlait de la nouvelle tendance qui a enflammé Pinterest, Les BUJO.

Joli nom pour désigner les Bullets Journals. Le Bujo, on ne le présente plus, c’est ce journal qui te permet d’organiser ta vie. Simple méthode de « tri » et de plannification à la base, qui s’est transformée en concours d’oeuvres d’arts dès que les Instagrammeuses s’en sont emparées.

Quelque part, le Bujo, ça t’aide à organiser ta vie, maintenant que 90% de ta journée est consacrée à faire la liste des choses que tu dois faire aujourd’hui. Forcément, quand chaque page devient une création artistique, ça prend beaucoup plus de temps de faire sa liste de course.

Bref, je ne vais pas revenir sur l’objectif du bujo, ni comment le tenir. Internet regorge d’articles et de vidéos très bien foutus. Pour toujours plus de simplicité, je vous recommande la vidéo de SolangeTeParle, qui m’a redonné l’envie de bien utiliser mon Bujo

Moi je veux vous parler feutres, crayons, stylos. Car ces petites choses sont une passion / obsession / gouffre financier / outils indispensables  (rayez la mention inutile) pour moi. J’ai passé des heures à chercher des vidéos ou articles pour savoir quel stylo était le meilleur, quel feutre utiliser… en vain. oui, EN VAIN. D’ailleurs, Buzzfeed, que par ailleurs j’aime bien, a fait un article « quel matériel pour faire un bujo ». Joie. Ils ont dit « les stylos de chez Hema ». Ascenseur émotionnel. Cet article n’avait pas été écrit par quelqu’un qui a un bujo. (j’adore Hema au demeurant, mais merde quoi, respectez-vous Buzzfeed.)

Du coup, j’ai décidé de tous les acheter. (J’étais bien obligée) Et de les tester. Et de vous dire ce que j’aurais aimé lire.

Nb : cet article s’adresse à ceux qui savent. Ceux qui, quand tu leurs dis « j’adore les carnets » te répondent, des étoiles dans les yeux « je sais ce que tu ressens ». Car ceux qui te disent « Les carnets ? C’est-à-dire ? » ne pourront pas comprendre l’intérêt existentiel de cet article.

Dans ton Bujo, tu vas utiliser plusieurs types de crayons : il y a ceux qui vont te servir à créer la structure-même des pages, généralement un stylo/feutre noir qu’on appellera « Fineliner ». Ceux qui vont te permettre de dessiner / colorier : des feutres ou crayons de couleurs. Et enfin les stylos avec lesquels tu vas écrire. Voilà pour le plan. Concernant le Bujo en lui-même, j’utilise un carnet leuchtturm comme recommandé un peu partout. (Par contre, personne ne t’explique comment prononcer ce mot. N’hésitez pas à me l’indiquer en phonétique dans les commentaires.) J’aimais beaucoup les Moleskine, mais le nombre de page et l’aspect pointillés des leuchtturm les rendent vraiment idéals.

 

1) Le(s) Fineliner(s) Idéal(s)

Oui, je mets des s, car il y’en aura plusieurs.

J’ai testé de nombreuses tailles de FaberCastel, de Micron, que je ne remets pas ici afin de ne pas faire non plus un article de 110 pages.

Voici donc ma shortList des meilleurs :

Stylos-pour-Bujo

Malgré mon AMOUR pour Faber Castel, ils ne se retrouvent pas dans mes coups de coeurs fineliner.

Le premier n’est pas vraiment un fineliner, c’est plutôt un brushpen, qui demande un certain coup de main pour savoir bien l’utiliser (que je n’ai pas encore totalement) mais la sensation est incroyable. Vous pouvez le retrouver ici (le stylo, pas le coup de main) La plume est hyper souple, elle glisse vraiment. C’est presque… un pinceau.

Le deuxième est MON COUP DE COEUR de l’année. C’est le fineline de chez Pilot. Je pense même que c’est l’un des moins chers. Je l’ai découvert tout à fait par hasard (sur mon lieu de travail) (or je ne travaille pas dans des endroits où on fait du dessin) (moi j’en fais à mon travail mais faut pas le dire). La pointe est assez fine au départ, mais a une super forme. Il peut avoir un tracé très fin, mais aussi très noir, sans être un feutre. Et on peut donner un effet « handwriting » en repassant certains traits : perso je m’en sers pour écrire (au sens écrire du texte) et pour tout ce qui va être « structure » des pages, contour des dessins etc.

 

Stylos bullet journal

Le troisième est une découverte toute récente également, qui vient de ma recherche entre Stabilo et Staedtler. Il a les mêmes propriétés que le pilot mais en plus fin encore. Et comme je l’expliquerai plus bas, il est bien mieux que son homologue de chez Stabilo.

Le dernier, enfin, vient concurrencer les Micron (je crois pas que Faber Castel en fasse des aussi fins ?) Il est ultra fin, et permet de faire soit de tout petits détails, soit les hachures de certaines ombres. A utiliser ponctuellement, et avec beaucoup de précaution, car la mine s’abime facilement.

 

2) Les feutres :

Côté feutres, les deux grands qui s’affrontent sont Paper Mate et Stabilo

Feutres pour commencer Bujo

Le choix de couleurs est beaucoup plus important chez Stabilo. Côté prix, cela est quasiment équivalent il me semble, peut être un chouïa moins cher chez Paper Mate. (tu peux sinon voler les Paper Mate qui sont généralement présents à ton boulot)  

Feutres pour bullet journal

Par contre, l’expérience d’écriture est très différente. On est sur un stylo-feutre pour Paper Mate, alors que Stabilo est plutôt feutre.

Pourtant, ma préférence va à Stabilo, dont la fluidité du débit d’encre est bien meilleure (et les couleurs vraiment belles). Ne te méprends pas, j’ai acheté les deux, et je consomme les deux. Mais à choisir, Go Stabilo.

MAIS …

Mon coup de coeur… mon amour… mon gouffre financier 2018, ce sont les TomBow. Entre 3,50 et 5€ l’unité (selon le lieu) il te faut clairement choisir entre manger ou dessiner. Perso, j’ai alterné sur la première semaine de janvier, et j’ai donc fait l’acquisition de plusieurs couleurs (je te raconte pas l’angoisse quand tu as 5 euros dans ta poche et que tu es face aux 74 couleurs du présentoir, et qu’il faut choisir)

Meilleurs feutres pour Bujo

Ils sont parfaits pour l’aspect brushpen / handwriting. Les couleurs sont juste folles. Parfaits également pour le COLORIAGE, que ce soit pour un effet rapide, ou pour colorier des grandes surfaces (j’entends une page de journal, pas ton appartement). Ils ont 2 mines, celle que tu vois sur la photo, et une mine plus fine, type Paper Mate à l’autre bout. (tu peux donc aussi écrire avec)

Ils sont un peu aux feutres ce que le Schokobon est au chocolat de Noël.

3) Les stylos :

Alors oui, vous pouvez utiliser un stylo BIC. Un stylo plume. Vous utilisez ce que vous voulez. Moi je veux vous parler de la différence entre Stabilo et Staedtler, les deux « stars » du Bujo

Le duel Stabilo Staedtler

Stylos fins pour Bujo

Halala, j’ai écumé internet pour savoir lequel était le meilleur.  Car j’ai toujours été ralliée aux Stabilos. En fait je connaissais surtout ceux là. Ils sont présents dans quasiment tous les magasins (du magasin de dessin au Auchan en passant par la librairie papeterie) et sont souvent un peu moins chers.

Ils sont beaux, et pourtant, je n’ai jamais réussi à bien écrire avec. POURQUOI ?

Les couleurs : les couleurs sont à peu près les mêmes chez les deux marques, avec un aspect plus « vif » pour Stabilo, et un aspect plus « pastel » chez Staedtler. Donc, question de goûts. Sur la photo ci-dessous, la couleur du stabilo rend mieux (car plus forte). Mais personnellement je préfère les tons plus doux.

Le maintien : Pas de soucis, le stylo ne vous tombe pas des mains. Néanmoins, je préfère tenir un Staedtler. La forme du stylo est plus douce. (on est dans l’ultra subjectif)

La mine : TOUT SE JOUE ICI. En regardant vite, on se dit, « c’est la même ». MAIS NON ! J’ai essayé de zoomer au maximum, et je ne sais pas si vous arrivez à bien vous rendre compte, mais la mine du stabilo est… comment dire, cylindrique ? Elle est comme coupée brutalement. Alors que le Staedler est plus arrondie. Minuscule détail mais qui fait que le stylo glisse beaucoup plus. Cela apporte un véritable confort d’écriture.

Je vous encourage donc de toute mon coeur à choisir Staedtler ❤ 

IMG_4004.jpg

 

Voilà, vous êtes donc à présent soit passionnés, soit vous me considérez comme une personne légèrement FOLLE. Mais je m’adresse à toi, toi qui est aussi un peu fou. Toi qui comprends le bonheur d’écrire à la main, et la sensation unique d’avoir un crayon qui glisse sur le papier, exactement comme tu le veux.

Voici quelques pages de mon Bujo 2018, réalisée donc principalement au Fineliner Pilot et au Tombow (un peu de Staedtler 005 pour les plus petits détails, notamment pour la Gym) (NB : merci de ne pas juger, j’ai 10 000 stylos et la capacité de dessin d’une enfant de 3 ans)

Bujo

Bujo

IMG_4017.jpg

Publicités

4 réflexions sur “Bullet journal : quels stylos choisir ?

  1. Delphine dit :

    J’ai souri je ne sais combien de fois à la lecture de ton article!
    Déjà : merci pour ça!!
    Je souhaite me lancer dans l’aventure du bullet journal et j’avais besoin d’infos « bics, marqueurs », voilà qui est fait! Merci merci!
    Moi aussi, je suis une carnet addict !
    Même pas honte 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Le Sushi qui Bouquine dit :

    Hihi j’ai bien rigolé en lisant cet article et oui … je te comprends sur toute la ligne, et OUI les stylos stabilos sont horribles pour écrire (cette sensation de déchirer le papier au lieu de glisser dessus … )
    Merci pour ton petit récap et ton partage d’illustrations, c’est inspirant.
    J’ai un peu du mal à m’y tenir car c’est conraignant, mais je me remet au Bujo (comme tous les début d’année XD) et je cherchais des petites astuces pour rendre ça plus fun

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s